Selon Statistiques Canada, la moitié des locataires au Canada n’ont pas d’assurance habitation. La raison ? La croyance que l’assurance de leur propriétaire les couvrira en cas de sinistre quand bien même ils en sont responsables. En tant que propriétaire, vous vous demandez si vous devez exiger une assurance habitation auprès de vos locataires pour protéger votre logement ? Voici pourquoi il est important de vérifier qu’ils soient munis de leur propre assurance.

Votre assurance ne protège pas vos locataires

L’assurance propriétaire à laquelle vous avez souscrit vous protège vous et votre bâtiment. En cas de sinistre causé par votre locataire, celui-ci est responsable des dommages qu’il a causé, volontairement ou accidentellement. Le locataire devra donc payer les réparations. S’il n’est pas assuré, il devra personnellement payer les sommes dues. Si un sinistre rend le logement inhabitable pour une certaine durée et que votre locataire n’a pas d’assurance, celui-ci devra également supporter les frais de relogement ainsi que le loyer du bail en cours. Bien que vous ayez vérifié toutes ses informations lors de son entrée dans le logement (lisez notre article sur les informations que vous pouvez demander à votre futur locataire), pourra-t-il supporter toutes ces dépenses ?

La responsabilité civile locative est importante

La responsabilité civile est comprise dans les contrats d’assurance habitation. Il est important de sensibiliser les locataires à se munir d’une telle protection. En cas d’incendie, vos locataires pourraient être poursuivis par les autres locataires, par vous-mêmes ou bien par des compagnies d’assurance pour rembourser les dommages causés. 

Avec la responsabilité civile de votre locataire, c’est aussi vous, propriétaire, qui êtes protégé. Si un sinistre survient dans votre logement locatif, l’assurance responsabilité civile du locataire prendra en charge les réparations des dommages. Les montants offerts dans les contrats d’assurance en responsabilité civile sont, dans la plupart des cas de minimum 1 million de dollars. 

Demandez un extrait de leur police d’assurance

Vérifiez que vos locataires soient bien couverts pour les risques majeurs. Des avenants aux contrats d’assurance peuvent s’avérer nécessaires et protéger votre logement locatif. Vérifiez que la police d’assurance comprenne les éléments de base d’une protection tous risques : 

  • Incendie
  • Vol 
  • Responsabilité civile 

Vérifiez également si des avenants doivent être ajoutés en fonction des risques auxquels votre logement est exposé, notamment en ce qui concerne les dommages d’eau qui relèvent de la responsabilité du locataire. Vérifiez enfin que votre propre police d’assurance en tant que propriétaire couvre votre logement locatif en fonction des risques auxquels il est exposé. 

N’oubliez pas qu’il n’existe aucune obligation légale pour les locataires de posséder une assurance habitation, mais qu’il vous est possible de la demander lors de l’entrée dans votre logement. En cas de sinistre majeur, vous éviterez également le problème de relocalisation des locataires puisque leur propre assurance s’en chargera. 

Pour vérifier si votre police d’assurance couvre les dégâts d’eau, lisez notre article : 10 cas de dégâts d’eau : couverts ou pas ?