L’ouragan Dorian a frappé la côte Est canadienne début Septembre et son passage a eu un impact sur près de 300 000 foyers. Souvent, on sait ce qu’il faut mettre dans son kit de secours et comment se protéger des intempéries, mais protéger sa propre maison et son contenu n’est pas aussi évident. Les frais de réparation suite à une tempête peuvent être aussi lourds que des frais médicaux. Suivez nos conseils pour éviter les dégâts et minimiser leur coût de réparation. 

Pourquoi faire cela ?  

En tant que propriétaire, vous avez tout intérêt à préparer votre propriété à résister autant que faire se peut aux catastrophes naturelles. Si votre propriété devient inhabitable des suites d’une tempête, vous allez perdre de l’argent non seulement à cause des réparations, mais aussi tout simplement parce vous ne toucherez plus de loyer.  Vous pouvez vous répartir les tâches avec votre locataire, mentionnez cela dans votre contrat de location si vous vivez dans une zone où cela arrive souvent.

Ce qu’il faut faire avant la tempête 

Vous allez devoir faire quelques ajustements et adapter votre routine d’entretien pour protéger votre propriété au mieux des grosses intempéries. Certaines choses peuvent être faites par votre locataire. 

  • Investissez dans des volets et de bonnes fenêtres : une vitre fragile peut se casser sous la force du vent, le laissant faire des ravages et peut-être même arracher votre toit. Pensez à investir dans un matériel plus solide pour vos fenêtres  et acheter des volets spéciaux pour réduire le contact avec le vent 
  • Prêtez attention à votre toit: des tuiles abîmées peuvent être à l’origine de fuites. Elles peuvent également laisser le vent s’engouffrer. Essayez d’inspecter votre toit tous les ans pour remplacer ou réparer les bardeaux  en mauvais état. 
  • Élaguez vos arbres: des arbres ou des branches mortes sont facilement emportés par le vent et peuvent tomber sur votre propriété, ce qui porterait un coup fatal à votre compte en banque. 
  • Nettoyez vos gouttières : l’eau doit circuler librement ou alors elle s’infiltrera dans votre propriété 
  • Scellez toutes les interstices : fenêtres, portes, trous de serrure. C’est une façon simple d’éviter des infiltrations durant la tempête  
  • Fixez  vos installations extérieures ou amenez les à l’intérieur : le barbecue, la balançoire, le nain de jardin. Tous ces objets peuvent devenir de dangereux projectiles dans les airs. 

Ce qu’il ne faut pas oublier 

Vous devrez également vous assurez que tout est en ordre d’un point de vue légal mais également auprès de votre assurance. Vous pourrez ainsi agir vite s’il arrive quelque chose à  votre propriété. 

  • Faîtes des copies de tous vos documents de propriété, ou encore mieux, scannez-les et enregistrez-les sur un Cloud : il vous sera plus facile de suivre des procédures si vous avez tous les documents nécessaires à portée de main 
  • Prenez des photos: avant que la tempête ne frappe votre propriété, prenez en photo le logement et ses installations pour prouver que les dommages ont été causés par la tempête
  • Vérifiez votre contrat d’assurance: il doit être détaillé et adapté à votre situation (si vous avez une cave vous avez sûrement besoin de garantie supplémentaire pour les dégâts des eaux). Obtenez votre soumission avec APRIL Rental et procurez-vous une assurance quasi sur-mesure