En tant que locateur, vous êtes inquiet des risques auxquels vous êtes exposés en louant votre propriété : on estime à 39% le nombre de propriétaires qui ont déjà eu des locataires ayant causé des dommages à leur logement locatif au Canada.  

Notre nouveau produit d’assurance fait la différence entre quatre types de dommages : le vol, les dommages intentionnels, les dommages accidentels et les dommages non-malicieux. De quoi parle-t-on et comment êtes-vous couverts? Comment bien protéger votre logement locatif ? Découvrez comment cette nouvelle protection vous permettra d’éviter une mauvaise expérience qui pourrait vous être coûteuse. 

Le vol de vos biens 

Si vous louez un logement, vous vous exposez au risque de voir vos locataires partir avec vos meubles ou certaines de vos affaires.

C’est la mauvaise expérience qu’a vécu le locateur d’une maison dans la ville d’Asbestos en Estrie : leur locataire a fui leur appartement, non seulement sans payer les 6 derniers mois de loyer, mais également en volant tous les meubles de l’appartement. En quittant le logement, la locataire a laissé les lieux dans un état proche de l’insalubrité, rendant le logement inhabitable pour quelques semaines.

Et ça ne s’arrête pas là ! La locataire a également acheté des matériaux et autres meubles au frais de son propriétaire en justifiant aux commerçants qu’elle rénovait l’appartement qu’elle louait. Au total, le montant des dégâts est estimé à plus de 18 000$ incluant les loyers impayés, le vol des meubles et les achats frauduleux. 

En tant que locateur, pensez à vous couvrir contre le vol de vos biens!  Si un locataire quitte le logement locatif avec vos meubles, l’assurance APRIL Location couvre les frais, et ce jusqu’à 50 000$ selon votre police*.  

Les dommages intentionnels

Un dommage intentionnel – ou dit malicieux- est causé volontairement par malveillance ou par désir de vengeance. 

Si vous avez une mauvaise relation avec votre locataire ou s’il est tout simplement peu consciencieux ou malhonnête, celui-ci peut causer des dommages graves à votre logement locatif. 

C’est malheureusement ce qui est arrivé à ce propriétaire d’une maison dans la ville de Shannon, au Québec : depuis plusieurs mois, les locataires avaient cessé de payer leur loyer mensuel de 1500$. Après des mois de procédures avec la Régie du Logement, il avait enfin réussi à faire expulser ses locataires. En reprenant possession de son logement, les meubles avaient disparu, mais l’appartement nécessitait d’importantes rénovations, notamment après que les animaux de l’ancien locataire avaient fait leurs besoins sur le plancher. 

Le dommage malicieux est un dommage pour lequel vous devez vous couvrir. Vous ne souhaiteriez pas voir votre appartement endommagé par des locataires mal intentionnés et devoir payer la facture. Avec APRIL, cette couverture s’établit pour les réparations allant jusqu’à 50 000$*. 

Dommages accidentels

Les dommages accidentels sont les dommages les plus communs qui surviennent dans les logements locatifs. 

Un accident peut arriver à chaque instant, que ce soit votre locataire, sa famille ou ses invités. Si votre locataire n’a pas d’assurance habitation et que lui ou un de ses invités est responsable du dommage, alors sa responsabilité civile est en jeu. Cependant, l’assurance habitation pour le locataire n’est pas obligatoire et un accident peut s’avérer coûteux, même pour le locateur. 

C’est ce qui est arrivé à Ottawa, quand la province a été frappée par des vents violents l’année dernière. Le locataire avait laissé son mobilier de jardin dehors, incluant un parasol. Le parasol s’est envolé et a fait un trou dans la vitre de la maison. 

L’assurance APRIL couvre ce type de dommages à hauteur de 25 000$ selon votre police*.    

Dommages non malicieux 

Un dommage non malicieux correspond à un changement opéré par le locataire sans volonté de nuire, qui altère le fonctionnement ou la qualité du logement. Ce n’est pas un dommage à proprement parler mais une modification sans l’accord du propriétaire. 

Quelques exemples : 

  • Le locataire repeint tous les murs de votre appartement en noir
  • Le locataire ré-agence l’appartement
  • Le locataire retire une porte

Pour les dommages non malicieux, l’assurance APRIL location vous couvre à hauteur de 500$ par réclamation*. 

Pour être sûr de ne pas risquer de devoir rembourser les dommages causés par vos locataires, prenez la bonne assurance ! 

Un petit récapitulatif de nos prestations :

DOMMAGESINDEMNITÉ*
VolJusqu’à $50,000
Dommages malicieuxJusqu’à $50,000
Dommages accidentelsJusqu’à $25,000
Dommages non malicieuxJusqu’à $500 par réclamation

*Soumis à certaines conditions. En cas de réclamation, une étude de votre dossier est effectuée. Ces montants sont valables pour l’année 2019. 

Vous trouverez ici plus d’informations sur pourquoi vous avez besoin d’une assurance location. 

Et n’oubliez pas, une des clés pour limiter les dommages est de garder contact avec votre locataire et d’entretenir une bonne relation avec lui. N’hésitez pas à visiter votre logement tous les 6 mois ! Pour plus d’infos, poursuivez votre lecture avec notre article sur nos 10 conseils pour avoir une bonne relation avec son locataire